RONDO by WOOdman

Après plusieurs années de développement, Woodman est fier de vous présenter aujourd’hui sa gamme de roues RONDO by WOOdman.

Une très bonne paire de roues est constituée de 5 éléments tout aussi importants les uns que les autres.

-          Les moyeux

-          Les roulements

-          Les jantes

-          Les rayons

-          Les têtes de rayons

Si la qualité d’un de ces éléments n’est pas au rendez-vous, l’assemblage sera défectueux et la cohérence de l’ensemble compromise.

 Les MOYEUX :

WOOdman conçoit et fabrique l’intégralité de ses moyeux dans sa propre usine à Taiwan.

En partant d’un bloc d’aluminium 6061 T6 WOOdman effectue un usinage CNC dans la masse sur machine numérique 5 axes.

Les tolérances de fabrication au 1/100 de mm, permettent de garantir un parfait ajustement pour le montage des roulements.

L’usinage des flasques – grâce aux 5 axes des machines – permet aux rayons d’être parfaitement alignés afin d’éviter les amorces de ruptures.

Les flasques reçoivent exclusivement des rayons droits – non courbés – afin d’augmenter la tension lors du rayonnage.

Les corps de K7 sont démontables et interchangeables Shimano ou Campagnolo.

Les embouts, de chaque côté du moyeu, sont munis de joint torique d’étanchéité.

Une vis permet de régler la précontrainte des roulements.

Ainsi, les cadres carbones étant de plus en plus rigides, lors du serrage avec le blocage rapide, nous risquons de contraindre les roulements – pour faire simple, une torsion entre la bague intérieure et la bague supérieure peut provoquer un défaut d’alignement du roulement, entrainant une mauvaise fluidité et une usure prématurée.

Cette micro vis poinçon BTR permet de rendre un peu de liberté aux roulements – opération à effectuer une fois lors du premier montage des roues dans le cadre.

 

LES ROULEMENTS

Ce sont les pièces d’usures principales sur les moyeux.

Il est impératif qu’ils soient le plus étanches possible afin d’éviter l’oxydation.

Il est aussi impératif que l’usinage des bagues soit le plus précis possible afin que l’ajustement du roulement avec le moyeu et l’axe s’effectue parfaitement – pas de jeu.

Il est aussi indispensable – et cela ne se voit pas – que les billes constituant le roulement aient précisément le même diamètre afin d’augmenter la fluidité.

Toutes ces considérations ont amenées WOOdman à sélectionner majoritairement la marque américaine référente dans ce domaine - ENDURO BEARINGS.

 LES JANTES

Pneus VS boyaux

Un principe mécanique de base est que la pièce en rotation doit être la plus légère possible.

Pour faire simple, c’est sur la jante qu’il est important de gagner du poids !

Pour réaliser une jante carbone à pneu, il est impératif de renforcer les flancs des jantes afin de supporter 2 forces contraires opposées :

-          La pression de gonflage

-          La pression de freinage

Ceci amène les fabricants à surdimensionner les flancs des jantes et parfois à insérer des joncs aluminium.

Résultat, un surpoids pouvant dépasser les 200grs pour la paire de roues.

Un ensemble fond de jante/chambre à air/pneu est bien plus lourd qu’un boyau et alourdit encore l’ensemble en rotation !

Bref là où le gain de poids est essentiel, le choix de jantes carbones à pneus pénalise considérablement le rendement de vos roues.

Un autre élément est à prendre en considération :

Lors d’une crevaison brutale, en descente par exemple, il est parfois difficile de s’arrêter immédiatement.

Or un pneu va systématiquement se mettre sur un des flancs de la jante, laissant l’autre subir les attaques de la route, aux risques de provoquer, sur une jante carbone, des dommages irrémédiables et rarement pris en garantie.

Voilà pourquoi WOOdman propose toutes ses roues carbones en jantes à boyaux.

WOOdman a fait le choix aussi du carbone multi directionnel.

Sur un cadre, il est facile de tresser le carbone en opposition aux forces mécaniques qu’il subit.

Pour une jante en rotation permanente, c’est bien plus compliqué, aussi  WOOdman a fait le choix du carbone multi directionnel .

La tresse de carbone est « hachée » puis amalgamée avec la résine dans le moule.

Un peu comme sur les panneaux de bois en OSB, qui ont réduit leurs épaisseurs de moitié par rapport à l’aggloméré avec une même résistance.

Lors du perçage des jantes, on supprime le risque de couper la fibre de carbone et on réduit encore le poids à section constante.

Le soin apporté lors du moulage des jantes, offre un aspect de surface parfait et un esthétisme « brut de décoffrage » inédit.

Pas de bulles d’air intempestives ni de rebouchage à la résine après démoulage.

 

LES RAYONS

WOOdman n’est pas fabriquant de rayons – c’est un métier bien particulier !

Aussi il s’appuie majoritairement sur le savoir-faire d’un des leaders incontestés – SAPIM.

 

LES TÊTES DE RAYONS

C’est une des éléments essentiels à la fiabilité des roues.

Cette petite pièce – très sollicitée – doit garantir la tension des roues et donc la rigidité de l’ensemble.

Elle est positionnée sur la jante, donc en rotation et on revient sur le gain de poids.

WOOdman développe, depuis de longues années, une expertise dans la conception et la fabrication des têtes de rayons qu’il propose aux plus grandes marques de roues.

Les têtes de rayons en aluminium – communément appelé ergal – peuvent réduire le poids des roues de plus de 150grs par rapport à des têtes en inox.

Les roues RONDO sont donc équipées de têtes en aluminium spécialement conçues en exclusivité pour nos jantes avec une forme exclusive.

Plusieurs avantages :

-          Augmente la tension sur les rayons

-          Elimine les risques de fissures en étoile sur la jante carbone

-          Supprime les limites de poids des utilisateurs – ou presque jusqu’à 100kgs

-          Ne se déforme pas lors des dévoilages

Les roues RONDO by WOOdman ne sont donc pas une marque de plus dans le paysage mais bien la réponse aux attentes des pratiquants les plus exigeants !

Soyez les premiers à les dompter !

Après plusieurs années de développement, Woodman est fier de vous présenter aujourd’hui sa gamme de roues RONDO by WOOdman.

Une très bonne paire de roues est constituée de 5 éléments tout aussi importants les uns que les autres.

-          Les moyeux

-          Les roulements

-          Les jantes

-          Les rayons

-          Les têtes de rayons

Si la qualité d’un de ces éléments n’est pas au rendez-vous, l’assemblage sera défectueux et la cohérence de l’ensemble compromise.

 Les MOYEUX :

WOOdman conçoit et fabrique l’intégralité de ses moyeux dans sa propre usine à Taiwan.

En partant d’un bloc d’aluminium 6061 T6 WOOdman effectue un usinage CNC dans la masse sur machine numérique 5 axes.

Les tolérances de fabrication au 1/100 de mm, permettent de garantir un parfait ajustement pour le montage des roulements.

L’usinage des flasques – grâce aux 5 axes des machines – permet aux rayons d’être parfaitement alignés afin d’éviter les amorces de ruptures.

Les flasques reçoivent exclusivement des rayons droits – non courbés – afin d’augmenter la tension lors du rayonnage.

Les corps de K7 sont démontables et interchangeables Shimano ou Campagnolo.

Les embouts, de chaque côté du moyeu, sont munis de joint torique d’étanchéité.

Une vis permet de régler la précontrainte des roulements.

Ainsi, les cadres carbones étant de plus en plus rigides, lors du serrage avec le blocage rapide, nous risquons de contraindre les roulements – pour faire simple, une torsion entre la bague intérieure et la bague supérieure peut provoquer un défaut d’alignement du roulement, entrainant une mauvaise fluidité et une usure prématurée.

Cette micro vis poinçon BTR permet de rendre un peu de liberté aux roulements – opération à effectuer une fois lors du premier montage des roues dans le cadre.

 

LES ROULEMENTS

Ce sont les pièces d’usures principales sur les moyeux.

Il est impératif qu’ils soient le plus étanches possible afin d’éviter l’oxydation.

Il est aussi impératif que l’usinage des bagues soit le plus précis possible afin que l’ajustement du roulement avec le moyeu et l’axe s’effectue parfaitement – pas de jeu.

Il est aussi indispensable – et cela ne se voit pas – que les billes constituant le roulement aient précisément le même diamètre afin d’augmenter la fluidité.

Toutes ces considérations ont amenées WOOdman à sélectionner majoritairement la marque américaine référente dans ce domaine - ENDURO BEARINGS.

 LES JANTES

Pneus VS boyaux

Un principe mécanique de base est que la pièce en rotation doit être la plus légère possible.

Pour faire simple, c’est sur la jante qu’il est important de gagner du poids !

Pour réaliser une jante carbone à pneu, il est impératif de renforcer les flancs des jantes afin de supporter 2 forces contraires opposées :

-          La pression de gonflage

-          La pression de freinage

Ceci amène les fabricants à surdimensionner les flancs des jantes et parfois à insérer des joncs aluminium.

Résultat, un surpoids pouvant dépasser les 200grs pour la paire de roues.

Un ensemble fond de jante/chambre à air/pneu est bien plus lourd qu’un boyau et alourdit encore l’ensemble en rotation !

Bref là où le gain de poids est essentiel, le choix de jantes carbones à pneus pénalise considérablement le rendement de vos roues.

Un autre élément est à prendre en considération :

Lors d’une crevaison brutale, en descente par exemple, il est parfois difficile de s’arrêter immédiatement.

Or un pneu va systématiquement se mettre sur un des flancs de la jante, laissant l’autre subir les attaques de la route, aux risques de provoquer, sur une jante carbone, des dommages irrémédiables et rarement pris en garantie.

Voilà pourquoi WOOdman propose toutes ses roues carbones en jantes à boyaux.

WOOdman a fait le choix aussi du carbone multi directionnel.

Sur un cadre, il est facile de tresser le carbone en opposition aux forces mécaniques qu’il subit.

Pour une jante en rotation permanente, c’est bien plus compliqué, aussi  WOOdman a fait le choix du carbone multi directionnel .

La tresse de carbone est « hachée » puis amalgamée avec la résine dans le moule.

Un peu comme sur les panneaux de bois en OSB, qui ont réduit leurs épaisseurs de moitié par rapport à l’aggloméré avec une même résistance.

Lors du perçage des jantes, on supprime le risque de couper la fibre de carbone et on réduit encore le poids à section constante.

Le soin apporté lors du moulage des jantes, offre un aspect de surface parfait et un esthétisme « brut de décoffrage » inédit.

Pas de bulles d’air intempestives ni de rebouchage à la résine après démoulage.

 

LES RAYONS

WOOdman n’est pas fabriquant de rayons – c’est un métier bien particulier !

Aussi il s’appuie majoritairement sur le savoir-faire d’un des leaders incontestés – SAPIM.

 

LES TÊTES DE RAYONS

C’est une des éléments essentiels à la fiabilité des roues.

Cette petite pièce – très sollicitée – doit garantir la tension des roues et donc la rigidité de l’ensemble.

Elle est positionnée sur la jante, donc en rotation et on revient sur le gain de poids.

WOOdman développe, depuis de longues années, une expertise dans la conception et la fabrication des têtes de rayons qu’il propose aux plus grandes marques de roues.

Les têtes de rayons en aluminium – communément appelé ergal – peuvent réduire le poids des roues de plus de 150grs par rapport à des têtes en inox.

Les roues RONDO sont donc équipées de têtes en aluminium spécialement conçues en exclusivité pour nos jantes avec une forme exclusive.

Plusieurs avantages :

-          Augmente la tension sur les rayons

-          Elimine les risques de fissures en étoile sur la jante carbone

-          Supprime les limites de poids des utilisateurs – ou presque jusqu’à 100kgs

-          Ne se déforme pas lors des dévoilages

Les roues RONDO by WOOdman ne sont donc pas une marque de plus dans le paysage mais bien la réponse aux attentes des pratiquants les plus exigeants !

Soyez les premiers à les dompter !

Détails
Résultats 1 - 10 sur 11.